Latin

Agrippine la jeune

Par Mona MENTACHE, publié le vendredi 28 novembre 2014 16:15 - Mis à jour le lundi 15 décembre 2014 16:56

Agrippine la plus cruelle de l'empire

 

Agrippine est née en 16 et morte en 59, est une impératrice romaine. Elle est l'épouse de l'empereur Claude et la mère de Néron né d'un premier mariage. Je vais parler de sa naissance, son lien avec les 3 empereurs et de sa mort.

 

I/ Naissance.

Fille du général romain Germanicus et d'Agrippine «l’Aînée» , Agrippine «la Jeune» appartient à la famille impériale romaine. Germanicus son père est adopté par l'empereur Tibère comme son successeur, mais il meurt avant Tibère en 19.

II/Caligula son frère,Claude son mari, Néron son fils.

Agrippine épouse le consul romain dont elle a un fils, Néron, qui naît en 37. Elle le fait élever par Sénèque. La même année, son frère Caligula devient empereur; tous deux sont très proches, mais Agrippine est soupçonnée quelque temps après d'avoir participé à un complot contre son frère. Elle est alors exilée loin de Rome avec ses sœurs. À la mort de Caligula en 41, son oncle Claude lui succède. De retour d'exil, Agrippine l'épouse en 49 et parvient en 50 à faire adopter son fils Néron par Claude; Britannicus, le propre fils de l'empereur, est écarté. Claude meurt en 54, peut-être empoisonné (l'historien latin Suètone, par exemple, présente ce fait comme une possibilité) et Néron, son fils, est proclamé empereur. En 55, Britannicus meurt à son tour (peut-être assassiné lui aussi).

III/Sa mort.

Néron ayant fini par se lasser des conseils de sa mère, essaye de la tuer. Il met six fois pour y parvenir! Après trois tentatives d'empoisonnement, un lit truqué sensé s'écrouler sur elle et un naufrage raté prémédités par Néron, des soldats en armes sont envoyés à la résidence d'Agrippine. Ils la trouvent au lit, en train de se remettre de ses émotions, mais absolument pas étonnée de leur irruption. Elle ne se fait plus aucune illusion. L’un d’eux assène à la femme un premier coup sur la tête. Agrippine tombe en s’écriant : 

« Feri ventrem ! ":" Frappe au ventre! »

Ils s'exécutent, la lardent de coups puis tranchent la tête de leur victime, heureux de leur mission. Ceci est la fin d'Agrippine "la Jeune".   

Commentaires

Aucun commentaire